Samedi 3 août à 20h30 – L’Ensemble Ephémère

C’est avec un ensemble éphémère que nous concluons cette première édition de Musique au Pressoir. Un baryton, un piano et cinq instruments à cordes nous promènent à travers les œuvres de jeunes compositeurs. Sur l’air de La Truite de Schubert, nous rêverons à la programmation de l’été 2020 !

BIOGRAPHIES

Joseph Pernoo – Chant

Né le 14 septembre 1996 à Paris dans une famille de musiciens et de professeurs de Lettres et d’Histoire. Il commence le violon à cinq ans au Conservatoire de Lyon où il obtient son Diplôme d’Études Musicales en 2016 dans la classe de Nathalie Geoffray. Parallèlement, il étudie le piano et l’écriture musicale dans la classe de Cédric Granelle. En 2014, il commence le chant à l’École Nationale de Musique de Villeurbanne avec Catherine Maerten. Il revient ensuite à Paris au Conservatoire du 13ème arrondissement dans la classe de Céline Laly en 2017.  Il participe à de nombreuses masterclasses avec, entre autres, Nadine Denize, Daniel Lichti, Élène Golgevit, Chantal Mathias, Frédéric Gindraux… Il suit par ailleurs l’enseignement du contrepoint avec Stéphane Delplace. En septembre 2018, il est admis au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP) en chant lyrique dans la classe d’Isabelle Guillaud. Il compose depuis toujours, mais ne présente son travail que depuis peu de temps.

Sebastian Schick – Contrebasse

Né à Rotenburg an der Fulda, en Allemagne, il débute ses études à l’âge de 16 ans à Kassel. Il entre en 1983 à la Haute Ecole des Arts de Berlin pour suivre les cours de Rainer Zepperitz, contrebassiste solo du Philharmonique de Berlin. Il fréquente ensuite la Fondation Karajan, où il a l’occasion de travailler pendant 2 ans avec l‘Orchestre Philharmonique de Berlin. En 1991 il continue ses études avec Klaus Stoll à Salzbourg et avec Maestro Franco Petracchi à Genève. En 1996, il obtient le 1er prix de virtuosité au Conservatoire de Genève. En 1991 il devient contrebassiste solo à l’Orchestre Symphonique de Munich. Depuis 1992, Sebastian Schick est 2ème contrebasse solo à l’Orchestre de Chambre de Lausanne. En 2010 une contrebasse de viole lui est mise à disposition qui lui permet de participer aux ensembles spécialisés dans la musique ancienne. Il s’agit d’une copie d’un violon Maggini des années 1602 réalisée par Damien Sainmont en 2008 à Londres. Pour la musique des trois derniers siècles une basse 3/4 crée par Carl Rautmann, Braunschweig (Allemagne), 1876 et une originale cinq cordes 7/8 de Camillo Mandelli, da Calco’, Milano, 1925 se partagent les tâches.

Mayumi Ito – Violon

Née à Tokyo, au Japon, Mayumi Ito commence le violon sous la tutelle de M. Aoki suivant la méthode Suzuki , à l’âge de quatre ans.
Finaliste à onze ans du « All Japanese Students Music Competition ». Étudie avec Toshiya /Angela Eto à l’école Supérieure de musique Toho, puis avec Hamao Fujiwara et Katsuya Matsubara à l’École Supérieure des Beaux-Arts et de Musique de Tokyo. Entre 1997 et 2006, elle participe à de nombreuses masterclass avec entre autres : Herman Krebbers et Valatin Zuk aux Pays-Bas, Ivan Strauss à Semmering , Mariana Sirbu en Turquie… En 2001, elle rencontre Hugh Maguire avec qui elle étudiera la musique de chambre et avec qui elle nouera une amitié durable. Elle participe aux jeunesses orchestrales du festival de Bayreuth, à l’orchestre national des jeunes musiciens des Pays-Bas, au festival Martha Argerich de Beppu au Japon et au festival international Shonan des jeunes artistes. Durant les années 2000/2002 elle vit et étudie à Prague, au Conservatoire national sous la tutelle du professeur Ivan Strauss. À partir de 2005, elle vit à Leipzig pour poursuivre ses études, puis obtient son diplôme de soliste en 2012 sous la direction du professeur Mariana Sirbu. Lauréate du 19eme concours international de musique « Pacem in Terris » de Bayreuth en 2006, elle arrive semi-finaliste au concours international de musique de chambre de Trapani, en Italie, en 2000. Elle a donné son premier concert à l’étranger à l’âge de douze ans, en Corée du Sud, et s’est produite régulièrement comme soliste d’orchestre ou d’orchestre de chambre, donné de nombreux récitals et a participé à de nombreux festivals. Elle réside actuellement à Madrid, où elle est engagée dans l’orchestre symphonique de cette ville, l’orchestre titulaire de l’Opéra, le Teatro Real.

Maria-Barbara Nytsch – Piano

Née en Allemagne du nord dans une famille de musiciens, Maria-Barbara Nytsch vit à Lausanne. Elle a fait ses études de piano chez Karl-Heinz Kämmerling à la Hochschule für Musik und Theater et à la Hochschule für Musik Frankfurt am Main chez Leonard Hokanson. Elle a été accompagnatrice de bois à la Hochschule für Musik und Theater entre 1981 et 1986. Elle a continué ses études à Indiana University in Bloomington, USA chez Leonard Hokanson. Entre 1987 et 1996 elle a travaillé comme accompagnatrice officielle de piano pour le Concours d’ARD München et la Carl-Flesch-Akademie de Baden-Baden, en Allemagne. Elle a reçu le prix pour le meilleur accompagnement de piano au Concours International de Marktneukirchen. Elle est professeur de stage de musique de chambre au Campus Muristalden à Bern en Suisse, depuis 2007 et accompagnatrice de piano à la Haute Ecole des Arts de Bern.Vous pouvez écouter ses enregistrements de CD de musique de chambre chez ambitus.

Lisanne Schick – Alto

Née le 5 octobre 1998, Lisanne Schick prend des cours de danse et de piano dès 4 ans, puis elle commence l’alto à 6 ans chez Tina Strinning au Conservatoire de Lausanne. Elle a fait partie des Ministrings où un quatuor s’est formé : l’ensemble Krysalid qui a remporté trois 1ers prix avec mention au Concours Suisse de Musique pour la jeunesse. En 2012 et 2014, Lisanne a obtenu un 1er prix en solo et un prix Suisa pour l’interprétation de sa composition. De 2014 à 2017, elle est élève pré-HEM dans la classe de Noémie Bialobroda. Lisanne a fait partie de nombreux orchestres de jeunes, notamment de Bachs Erben (orchestre baroque), de l’orchestre national des jeunes d’Allemagne, et du Verbier Junior Orchestra. Depuis Septembre 2017 elle est dans la classe d’alto de Jean Sulem au conservatoire national supérieur de Paris. En 2019, elle rejoint le quatuor Métamorphoses, en musique de chambre chez François Salque et chez Hatto Bayerle (European Chamber Music Academy). Elle joue sur un alto de Philippe Mahu, et est soutenue par la Fondation Dénéreaz.

Émile Sécheret – Violoncelle

Né à Paris en 1999. À sept ans, il commence l’étude du violoncelle avec David Louwerse (Conservatoire du XVII° arrondissement de Paris). Il commence également à prendre des cours de piano avec Françoise Bussier. David Louwerse lui fait rencontrer le violoncelliste Jérôme Pernoo en 2013. Émile assiste alors à ses masterclasses régulièrement, tout en poursuivant avec son premier maître, jusqu’au DEM. Émile suit pendant trois ans les cours du violoncelliste Cyrille Lacrouts (CRD d’Aulnay-sous-Bois), qui le prépare au concours d’entrée du CNSM de Paris. Il réussit ce concours en février 2017, et intègre la classe de Jérôme Pernoo. À 13 ans, tout en privilégiant le violoncelle, Émile étudie de nouveau  et pendant un an le piano avec Manuel Peskine, qui l’initie au jazz et à l’improvisation. En 2013, il s’inscrit au cours d’écriture — harmonie et contrepoint — de Stéphane Delplace. Ce dernier l’encourage à la composition. Ainsi Émile compose-t-il un Quintette à cordes, produit lors du festival “Les Vacances de Monsieur Haydn” à La Roche-Posay. Il compose ensuite un Sextuor, produit salle Cortot à Paris, au printemps 2018.. Depuis cette été, Émile travail également à l’orgue — avec Jean Galard en l’église Saint Médard de Paris, et avec Jean-François Hatton au Conservatoire du XVIIE.

 

Yaryna Tyno – Violon

Née en 1994, Yaryna Tyno commence le violon à l’âge de 5 ans en Ukraine. En 2005 elle intègre une école de musique spécialisée Lyssenko à Kiev où elle étudie avec le professeur Tetiana Snizhna. Pendant ses études elle devient lauréate de plusieurs concours internationaux et bénéficie d’une bourse de la Fondation « Les enfants doués, le futur de l’Ukraine ». De 2013 à 2018, elle étudie à la Haute Ecole de Musique de Lausanne en Suisse avec le professeur Gyula Stuller (premier violon Solo de l’Orchestre de Chambre de Lausanne). En 2016, elle devient membre de Gustav Mahler Jugendorchester où elle joue sous les baguettes de C. Eschenbach et D. Afkham avec les solistes F.P. Zimmermann et G. Capuçon. Elle fait partie de l’orchestre du Festival de Gstaad. Elle étudie actuellement à la Zürcher Hochschule der Künste ZHdK en Suisse avec le professeur Ilya Gringolts. Elle a également participé à de nombreuses et prestigieuses masterclasses.

 

PROGRAMME

Émile Sécheret (1999*)
Cantate pour le soir
« Voici venir les temps où vibrant sur sa tige » (Charles Baudelaire)

Joseph Pernoo, baryton
Mayumi Ito, violon
Yaryna Tyno, violon
Lisanne Schick, alto
Émile Sécheret, violoncelle
Sebastian Schick, contrebasse
Maria Barbara Nytsch, piano

Franz Schubert (1797 ; 1828)
Die Forelle (en français La Truite) 

Joseph Pernoo, baryton
Maria Barbara Nytsch, piano

Franz Schubert 
Quintette en La majeur « La Truite »

Yaryna Tyno, violon
Lisanne Schick, alto
Émile Sécheret, violoncelle
Sebastian Schick, contrebasse
Maria Barbara Nytsch, piano

 

 

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close